Et oui, je reparle de l’université, mais j’ai pleins de trucs à dire.

Premièrement, un truc qu’on ne verra jamais en France : un distributeur d’ordinateur portable ! On peut emprunter des ordinateurs pour quelques heures et ensuite les re-déposer dans la machine et ce, gratuitement si on a la carte de la librairie (on ne peux pas partir avec l’ordinateur, s’il sort du réseau, il se verrouille).

Le distributeur de PC (désolé pour la qualité de la photo)

 

Relation prof/étudiant

Ici, la relation que les étudiants ont avec les professeurs est très différente de celle en France. Premièrement, une chose assez difficile : ont doit tutoyer ses enseignants. Il n’y a aucune marque de respect comme en France : par exemple, pour eux c’est bizarre qu’on dise « Monsieur ? » pour appeler son prof, c’est très perturbant.

Les claviers

Une chose est aussi bien perturbante : les clavier Finlandais. Il s’agit d’une disposition QWERTY, avec tout les caractères spéciaux bien mélangés (je passe 5 minutes à chaque fois que je veux faire un tiret …) avec toutes les lettres Finlandaises bizarres, genre : Å, å, ž, … Enfin bref, il fallait s’y attendre… !

 

Un clavier Finlandais

 

Flexibilité des cours

Un autre aspect bien intéressant est la flexibilité des cours. Tout les supports de cours (leçons et exercices) sont disponibles en ligne. Les profs sont là principalement pour les questions. Les étudiant ne sont pas forcés de venir assister aux cours, on peut bosser à la maison.

Etant donner que les exercices et le travail à faire nous sont donnés on peut s’avancer (j’ai pris 1 semaine d’avance niveau exercices pour le cours « Network security »).

 

 

PS: petit aparté, on dit Finnois quand on parle de la langue parlée en Finlande, sinon les habitants sont bien les Finlandais.

 

A bientot ! 😜

Un commentaire à “L’université”

Répondre à Armelle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *